RCA: Catherine SAMBA-PANZA, une femme de solution ?

21 janvier 2014

RCA: Catherine SAMBA-PANZA, une femme de solution ?

catherineMme Catherine SAMBA-PANZA a été élue présidente de transition en RCA par le Conseil National de Transition hier 20 janvier 2014, dix jours après la démission de Michel DJOTODIA. Elle est ainsi la première femme à occuper la présidence centrafricaine. Une première en Afrique centrale. Tout l’espoir du peuple centrafricain repose désormais sur elle.

Et oui! C’est une femme qui est chargée de prendre en main le destin de la RCA jusqu’aux élections prochaines. Loin de voir en cela une fuite de responsabilité des hommes, disant, nous n’avons pas pu alors au tour des dames. Mme SAMBA-PANZA  est une femme charismatique. Les membres du CNT ont vu juste. A cette phase de la crise, porter un homme au pouvoir risquerait d’engendrer un problème d’unanimité. En cette femme, les fils de la RCA voient tout d’abord une mère.

Ce n’est pas un hasard si l’ancienne maire de Bangui, Mme SAMBA-PANZA a été élue pour conduire la Centrafrique vers le chemin de la reconstruction. Diplômée en communication et avocate de formation, elle est réputée pour son militantisme dans les Associations de Droit de l’homme. Première femme en Afrique Centrale à prendre les règnes d’un pays. Elle s’est exprimée juste après son élection en tant que mère en désignant les Anti-balaka et les ex-Séléka de « mes enfants ». On voit combien une mère implore ses enfants à déposer les armes et se réconcilier pour l’avenir de la Nation centrafricaine. Tout porte à croire qu’en Afrique centrale où l’instabilité est récurrente précisément en Centrafrique, une femme ne serait pas à la hauteur. La nouvelle présidente va-t-elle faire tomber ces préjugés ? Serait-elle est exemple pour les hommes qui ont eu toujours le destin de la sous-région en main ? On l’attend bien en œuvre.

Le choix porté sur elle par le CNT repose essentiellement sur sa neutralité vis-à-vis des groupes en conflit dans son pays. Etant maire de Bangui, elle a déjà fait face à la situation d’insécurité. La chef de l’Etat a déclaré que la priorité des priorités est la restauration de la sécurité et de l’autorité de l’Etat. Ses expériences ont montré qu’elle s’y connait en dialogue. En 2003, elle était co-présidente du dialogue national après le renversement d’Ange Félix PATASSE par François BOZIZE.  Selon le calendrier de la transition, elle doit organiser les élections au premier semestre de 2015.

La présidente de transition Catherine SAMBA-PANZA  est née le 26 juin 1954 à N’djamena d’un père Camerounais et d’une mère centrafricaine. Est-ce le coup du destin ou le fruit d’une belle histoire qui a eu son origine sur le sol tchadien ? Elle est mère de cinq enfants et s’est mariée à Cyriaque SAMBA PANZA homme politique reconnu.ell a fait ses études de droit des assurances à l’Université de Paris II-Assas.

Partagez

Commentaires

Dr kongolo chhistian
Répondre

Iam a médical doctor
diplomacy. Stratégies in défense and Security.Phd of international polytics and relations.businessmanagement andintelligence économique strategics expert in protocoles diplomatiques and résolution des conflicts.please i wish to meet the président of rca and ne adviser.003228506542 in Bruxelles

.

Dr kongolo chhistian
Répondre

God please bless her and ttca

Johna736
Répondre

Only wanna tell that this is very useful , Thanks for taking your time to write this. gkedkcakddcb